Hotline commande et service après-vente
+49 (0) 7722 / 9630-0
Vos préoccupations sont importantes pour nous.
N'hésitez pas à nous contacter.
Panier
0,00 € % TVA incluse


Notre histoire

Producteur de coffre pour pendules devenu spécialiste des pendules à coucou

"Celui qui souhaite acheter une pendule à coucou a raison de se tourner vers la famille Weisser. L'entreprise familiale est déjà en place depuis sa 5ème génération et elle peut être fière d'avoir derrière elle une tradition de plus de 100 ans. ""Haus der 1000 Uhren"" est ainsi LE spécialiste reconnu dans le domaine des pendules à coucou de la Forêt Noire. Découvrez comment tout cela a commencé."

 

August Weisser Uhrenkastenschreinerei um 1883

1881

1881 - La longue et fructueuse tradition de la famille Weisser a commencé avec le peintre sur cadrans Josef Weisser (1807- 1871). Son fils, August Weisser (1828- 1890) était ébéniste ; il fabriquait de manière indépendante des coffres de pendules à Schönenbach près de Furtwangen. En 1881, August Weisser emménage avec sa famille à Gremmelsbach près de Triberg. Il s'installe alors dans une petite maison et commençe la même année la fabrication de coffres de pendules de la Forêt Noire.

 

 
 

Ernst Weisser 1862- 1939

1884

1884 - Ernst Weisser (1862- 1939) nait en 1862. Comme son père, il apprend le métier d'ébéniste de coffres de pendules. Il rejoint rapidement l’entreprise familiale. A partir de 1884, il dirige avec son père August la société jusqu'à la mort de celui-ci, puis avec son frère Emil.

  
 
Ernst Weisser Uhrenkastenfabrik um 1890

1889

"1889 - En 1889, August et Ernst Weisser acquièrent un terrain sur la ""Gutach"". Il existait sur e terrain une énergie hydraulique suffisante pour faire fonctionner plusieurs petites machines avec une roue à aubes. Les premières pierres de la nouvelle ébénisterie de coffres de pendule furent ainsi posées en 1890. August Weisser mourut en 1890. Son fils Ernst reprend la société et la dirige seul. Dès 1900, en plus des coffres de pendules, la société se lance de plus en plus dans la fabrication de pendules complètes."

  
 
Ernst Weisser Uhrenkastenfabrik nach dem Wiederaufbau um 1910

1908

1908 - En 1908, le premier atelier datant des années 1890 est détruit par un incendie. Il est immédiatement remplacé par un nouveau bâtiment plus grand, reconstruit au même endroit. Cette reconstruction fut principalement gérée de main de maître par Ernst Weisser et son fils Wilhelm Weisser. Jusqu'au début de la 1ère guerre mondiale, la société est florissante ; et même pendant la guerre, les affaires ne se sont jamais vraiment arrêtées. La fabrication a suivi son cours, dans la mesure où il était possible de le faire avec les ébénistes qui restaient. Dans la période de 1920 à la Grande Dépression, la demande en coffres de pendules fut énorme, particulièrement en Angleterre.

  
 
Wilhelm Weisser (1887- 1983)

1930

1930 - Après l'école primaire, Wilhelm Weisser (1887- 1983) fait dans un premier temps un stage à Triberg. Il suit ensuite un apprentissage de trois ans en tant que sculpteur sur bois dans une école de formation en ébénisterie / menuiserie (Großherzoglichen Schnitzereischule) à Furtwangen. De 1900 à la première guerre mondiale et après, Wilhelm Weisser travaille comme sculpteur de pendules et horloger dans la société de son père. En 1930, il devient copropriétaire avec son père Ernst de l’entreprise. A la mort de ce dernier, Wilhelm Weisser dirige seul la société pendant la période de la seconde guerre mondiale.

  
 
Wilhelm Weisser vor seinem erstes Ladengeschäft

1932

1932 - En 1932, Wilhelm Weisser déplace la salle d'exposition et la salle des ventes de pendules du grenier de l'ébénisterie vers un bâtiment annexe à l'atelier de fabrication de coffres de pendules. L'accès est ainsi facilité pour la clientèle. Il y ajoute rapidement des souvenirs pour les touristes et un commerce de vente de pendules par correspondance. Wilhelm Weisser a développé le commerce de pendules au cours des années ; il s'en est occupé pendant encore de nombreuses années après sa retraite, avec son fils Lothar. A 68 ans, Wilhelm Weisser est cependant arrivé à l'âge de la retraite. Il décide donc de louer son entreprise en attendant que son fils finisse sa formation.

  
 
LotharWeisser

1968

1968 - Alors que les locaux de la société sont toujours loués, Lothar Weisser (né en 1935) débute au début des années soixante comme jeune technicien produisant des pièces mécaniques d'horlogerie dans les sous-sols du magasin de son père Wilhelm. Le bail terminé, Lothar Weisser reprend le bâtiment de la société familiale et déménage le commerce de pendules dans des locaux de la société. La production de coffres de pendules est alors arrêtée. La société se concentre sur la commercialisation, la production n’étant pas totalement arrêtée, mais reléguée au second plan.

  
 
Ladengeschäft 1973

1973

"1973 - Dans un premier temps, la femme de Lothar, madame Hildegard Weisser, avait pris en charge la boutique de vente, pendant que Lothar Weisser continuait à produire des pièces d'horlogerie. En 1973, l'accent est entièrement mis sur la vente des pendules de la Forêt Noire. Les locaux de l'ancien atelier de fabrication de coffres de pendules sont alors agrandis sur plusieurs étages. Le tourisme international s'accélérant dans la Forêt Noire, la pendule à coucou de la Forêt Noire gagne une réputation mondiale et devient un atout majeur pour la promotion de la région. C'est pendant cette période qu'une nouvelle ère s'ouvre dans l'histoire de la société grâce à Lothar et sa femme Hildegard Weisser. L'ère devenue aujourd'hui légendaire de ""Haus der 1000 Uhren""."

  
 

1982

"1982 - L'ancien atelier de fabrication de coffres du grand-père est devenu en plusieurs phases de construction la ""Haus der 1000 Uhren"", qui perdure aujourd'hui encore dans l'apparence et la forme. Des salles de vente modernes et typiques de la Forêt Noire sont créées, dans lesquelles la grande diversité et la tradition des pendules de la Forêt Noire est proposée à une clientèle internationale."

  
 
Standort Triberg 1982

1984

"1984 - A Triberg, à proximité de l'entrée de la cascade, un nouveau ""Haus der 1000 Uhren"" a ouvert en plein centre de la ville."

  
 
Standuhrenhaus

1986

1986 - Une ancienne auberge et des locaux jusqu'alors uniquement utilisés pour le stockage de matériel sont transformés en magasin. L'atelier d'horlogerie et le service expédition y trouvent également une place.

  
 
ThomasWeisser

1996

1996 - 1996 transmet la totalité de la responsabilité de la société à son fils Thomas. Thomas Weisser (né en 1962) suit dans un premier temps une formation d'outilleur, puis une formation commerciale. Il commence très tôt à travailler dans la société de son père. Une nouvelle phase d'expansion et de modernisation est mise en place avec sa femme Rebecca.

  
 
Haus der 1000 Uhren in Triberg

1997

1997 - Le magasin situé au centre de Triberg était devenu beaucoup trop petit. Triberg, avec ses plus hautes cascades d'Allemagne, accueille entre temps plus de 400 000 visiteurs par an, venus de nombreux pays à travers le monde. C'est à cette période que le plus grand investissement de l'histoire de la société est réalisé. La surface des salles de vente a été pratiquement quadruplée et le magasin reste encore aujourd'hui le plus grand emplacement de vente du groupe. Les locaux ont même pour une partie été creusé dans la roche. La conception inférieure a été entièrement revue et adaptée aux besoins actuels. Nos clients peuvent ainsi aujourd'hui découvrir la grande variété des pendules de la Forêt Noire et des cadeaux typiques dans un cadre unique.

  
 
TRIBÄR

2006

"2006 - En 2006, notre famille des ""Haus der 1000 Uhren"" s'agrandit. TRIBÄR est né. Une famille agréable d'horlogers, composée des membres suivants : le papa TRIBÄR, qui monte et descend la façade en tant que porteur d'horloge. La maman TRIBÄR - le cœur et l'âme de la famille - qui salue son mari alors qu'il part pour de longs voyages. Le grand-père TRIBÄR qui reste à la maison en fabriquant avec amour des pendules de la Forêt Noire. La fille TRIBÄR, qui se balance tranquillement en observant les différentes occupations des autres membres de la famille. Tous les quart d'heure, toute la famille se met en mouvement ; ils sont devenus une attraction très admirée à la ""Haus der 1000 Uhren"" de Triberg. La boutique d'origine ""Haus der 1000 Uhren""- seulement authentiques avec le TRIBÄR !"

 




fr_FR
Bitte überprüfen Sie Ihre Eingaben!
WELCOME to the House of 1000 clocks® - feel free to discover our presence.
Don't forget to approve our cookies for the full shopping experience. Thank you ! cookie_4_approve Click to accept cookies